solution-locale-desordre-global

solutions locales pour un désordre global

Regardez Solutions locales pour un désordre global sur cette page. C’est un film documentaire de Coline Serreau. Il est sorti en France le 7 avril 2010.

« Les films d’alertes et catastrophistes ont été tournés. Ils ont eu leur utilité, mais maintenant il faut montrer qu’il existe des solutions, faire entendre les réflexions des philosophes et économistes, qui, tout en expliquant pourquoi notre modèle de société s’est embourbé dans la crise écologique, financière et politique que nous connaissons, inventent et expérimentent des alternatives.  »

— Coline Serreau

Le documentaire de Coline Serreau cherche à poursuivre au delà des documentaires « environnementaux » récents en montrant des solutions en marche. La réalisatrice y croise tout autour du monde des hommes et des femmes qui mettent en œuvre leur propres solutions aux désordres environnementaux.

La réalisatrice y rencontre notamment Pierre Rabhi, Lydia et Claude Bourguignon, les paysans sans terre du Brésil, Kokopelli en Inde, M. Antoniets en Ukraine…

le chat - geluck

30 Expressions amusantes – le retour

30 Expressions amusantes – le retour

 

le chat - geluck

  1. Ne confondez pas Occlusion intestinale avec grossesse merdeuse.

  2. Ne confondez pas un tabouret avec un gros poivrot

  3. Un verre coquin n’est pas un vent tripotant.

  4. Chat écrasé ne craint plus l’eau froide.

  5. Mieux vaut se chauffer au caviar que bouffer du charbon.

  6. Donner c’est donner, repeindre ses volets.

  7. Ne pas confondre bain de boue avec douche assise.

  8. Ne dites pas un nain misérable en ski mais un nabot minable hommes des neiges

  9. Si tu as perdu ton cheval, regarde sous la selle.

  10. Quand dieu créa la mer rouge, il sala mal l’écume… mais l’écume sala…

  11. la Belgique n’a rien à voir avec la frite du nord.

  12. On ne fait pas d’omelette sans vexer la poule.

  13. Ne dites pas mélodie au sous-sol mais gare la voiture au parking souterrain.

  14. Je préfère la rousse aux petits roberts.

  15. A petits pas, chemin long.

  16. On ne dit pas baragouine mais café pour filles.

  17. Si les tôles ont du lait, les vaches aussi.

  18. Mieux vaut être une vrai croyante qu’une fausse sceptique.

  19. Il ne faut pas confondre la coquetterie et la classe.

  20. Pingouins dans les champs, hiver méchant

  21. Tousse pour un grippe pour tous.

  22. On ne dit pas le dernier délai mais le plus nul des moches.

  23. Qui danse en sabots, n’a pas de partenaire

  24. Quand y a le tonner keaton, le chat pline

  25. Pour vivre peinard, mangez de l’ail.

  26. On ne dit pas le processus de paix est enclenché mais je vais lâcher une caisse

  27. les bons cons, font les bons maris

  28. On ne dit pas : ce Ceylan est excellent mais quelle bonté

  29. On ne dit pas mon papyrus mais mon aïeul slave.

  30. On ne dit pas nouille à la maison mais pathologie.

 

Source de certaines expressions:

moustiques

 

moustiques

30 Expressions amusantes

30 Expressions amusantes

QUIZ_Le-jeu-du-mot-clef_8166

 

  1. Si elle tombe à l’eau, la corbeille à pas pied.

  2. Ne donnez jamais bol aux niaises

  3. Avoir le compas dans ça fait mal !

  4. Qui mange un chien, chie ouah ouah

  5. Qui éternue fasse au vent essuiera ses lunettes

  6. L’optimiste rit pour oublier, le pessimiste oublie de rire.

  7. C’est au pied du mur que l’on voit le mieux le mur

  8. Un vieillard maniaque devient vite saoulant.

  9. Qui rit le lundi, Babibelle le vendredi.

  10. Une bonne cuite vaut mieux qu’une servante crue.

  11. Une bonne cuite vaut mieux qu’une servante crue.

  12. A cuisine ratée, mets laminés.

  13. Mieux vaut une allumette intelligente qu’un sot briquet.

  14. Un égoïste est quelqu’un qui ne pense pas assez à moi.

  15. Le temps est plus vieux, lui aussi il prend de l’âge.

  16. Un menuisier, a déposé une plinthe au parquet.

  17. On ne dit pas gazoduc mais flatulence noble.

  18. Savoir beaucoup n’empêche pas de s’emmerder.

  19. Il n’y a pas de problème qui résiste indéfiniment à une absence de solution.

  20. Sortir en boite, ça conserve !

  21. Bronzette sous les palmiers, Biafine à la veillée.

  22. Une main tendu cache souvent un bras.

  23. On ne dit pas elle est spacieuse ta baleine mais Cétacés grand chez toi.

  24. T’auras même pas un café dans le pire déca !

  25. Ne pas confondre trois soupes et tripotages.

  26. Quand elle croise un homme la sainte n’y touche.

  27. Si tu as la tête qui tourne, profites en pour regarder ton cul.

  28. Everest mais Adams part.

  29. Qui vole un œuf, à une petite Omelette !

  30. Mieux vaut avoir un grain qu’être exprès sot !

 

 

Source de certaines expressions

moustiques

 

6mla02q3

Dinosaures, Hommes, même période ?

Dinosaures, Hommes, même période ?

6mla02q3

Les derniers dinosaures étaient sur terre il y a 66 millions d ‘années.

Evolution de l'homme

Les anciens humains dates de 200 000 ans. Il y a donc un écart de plus de 65 millions d’années, ce qui est énorme.

Si on remonte aux premiers grands singes, qui ressemblaient aux humains en Afrique, cela date de 3,5 millions d’année en arrière.

Il s’est donc écoulé au moins 62 millions d’années entre la disparition des dinosaures et les premiers hominidés.

Dinosaures : combien existait-il d’espèces différentes ?

Bon, je vous mets une vidéo de “C’est pas sorcier sur Néandertal”

bagheerakiplingi

Une araignée Végétarienne

Une araignée Végétarienne???

Incroyable, on connaît l’habitude des araignées à manger des mouches mais là c’est le pompon!

quand je lis qu’il y a 40 000 araignées carnivores

Remarquez, faut bien une exception, enfin j’imagine que ça ne dois pas être la seule :)

Je vous présente:  Bagheera kiplingi,

bagheerakiplingi

en l’honneur de l’auteur du Livre de la Jungle, de Rudyard Kipling.

L’araignée Végétarienne vient d’Amérique Centrale, c’est une petite araignée sauteuse d’Amérique centrale que vient mettre au grand jour les chercheurs Christopher Meehan, de l’Université de Villanova et Eric Olson, de l’Université de Brandeis.

L’araignée Végétarienne vit dans des arbustes d’acacias et est cul et chemise avec des fourmis. Les fourmis défendent l’arbuste, qui leur fournit le gîte et le couvert, grâce à ses épines creuses, son nectar et ses corps beltiens (sécrétionprotéiques et lipidiques). Un échange de bons procédés, en d’autres termes…

Bagheera kiplingi exploite, sans faire son travail. Elle triche : elle vole le nectar et les corps beltiens sans protéger l’acacia. Comme un agent secret, elle doit éviter les patrouilles de fourmis, grâce à certaines de ses capacités naturelles.

pour en savoir plus:

réf: http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/actu/d/zoologie-etonnante-araignee-vegetarienne-tricheuse-20829/

articfouras

En souvenir du père fouras…..

Il y a quelques heures, j’étais sous la douche et je me disais, il faut que je fasse un billet sur le Père Fouras!

articfouras

Beaucoup de gens le connaissent mais si je demande à quelqu’un de me citer une de ses énigmes, j’entends les mouches voler….

Pour vous, je me suis permis de vous en donner une petite vingtaine:

(les réponses sont à la fin)

Amusez vous bien!

1 – Pas très aimé des citadins,
Enfants et vieux aiment l’attirer ;
Il peuple pourtant toits et jardins,
Des escrocs, il est le jouet.

2 – Mûr à point, l’été il est fauché ;
Fauché, on l’est de n’en point avoir.

3 – C’est un petit air léger qui nous ravit l’été.
Sans « R », elle est glaciale,
Car plutôt hivernale.

4 – On la tourne pour avancer ;
Mais quand on l’est, cela signifie « être branché ».

5 – C’est la partie intégrante d’un pont ;
Le rendre, c’est en avoir ras le bol ;
Contre les taches, c’est une protection.

6 – Lorsqu’il n’est pas industriel, on ne manque pas de l’admirer.
Propre, il devient une chaussée.
Sur le Web, on peut le consulter.

7 – On peut la visiter ou bien la savourer ;
Mais ce projectile léger peut-être un vrai danger.

8 – Elle est parfois artificielle ou bien encore naturelle.
Mais en l’accomplissant, on prend des risques importants.

9 – Affichant de hauts bois, il ne craint pas le froid.
Lorsqu’on le prend, c’est pour aller plus loin.

10 – Redoutable machine de guerre, des murs lui cédèrent naguère.
Généralement, il blatère ;
C’est aussi un signe de naissance.

11 – Il peut être rond, carré et bien moulé.
Servi au marché, il est découpé.
Ça ne vaut pas le coup d’en faire un, surtout pour de tout petits riens.

12 – Le vinaigre n’est pas conseillé pour l’attraper ;
Elle est évoquée quand la cible est touchée.
Le curieux aimerait parfois en être une.

13 – Il a une arête et deux ailes de chaque côté.
Parfois comparé à une trompette, qui n’est pas forcément bouchée.

14 – Il est bon quand il est tôt.
Quand il est tôt, il est petit.
Mais aussi il peut être beau.
Et quand il est tard, il est fini.

15 – La catastrophe vous a frôlé si près de vous il est passé.
Et personne n’est ménagé quand rouge il est tiré.

16 – Pour un secret, on peut l’acheter.
On peut se taire et le garder.
Dans un studio, avant de filmer, c’est toujours lui qui est demandé.

17 – Elle nous tire les larmes des yeux sans que nous éprouvions de chagrin.
Elle suit lentement son chemin qui la mène toujours vers les cieux.
On dit qu’il n’y en a pas sans feu.

18 – Parfois nouvelle, parfois pleine,
Sa couleur n’est pas celle de l’ébène.
Des rêveurs elle est la retraite favorite,
C’est le pays des Sélénites.

19 – Si le vent le pousse et l’excite,
Il dévore tout ce qu’il boit.
Son appétit est sans limite.
Mais s’il boit trop, il se noie.

20 – Toujours le premier,
Jamais le dernier,
Rien sans lui n’est jamais fini,
Car rien ne peut commencer sans lui.

1 – Le pigeon. 2 – Le blé. 3 – La brise. 4 – La page. 5 – Le tablier. 6 – Le site. 7 – La grenade. 8 – La cascade. 9 – L’élan. 10 – Le bélier. 11 – Le fromage. 12 – La mouche. 13 – Le nez. 14 – Le matin. 15 – Le boulet. 16 – Le silence. 17 – La fumée. 18 – La lune. 19 – Le feu. 20 – Le début.

Merci à Guillaume Thibault.